BeMyBoat Blog (fr)

Bonjour Antoine,

Bonjour Yoann,

Quand, comment et pourquoi t’est venue l’idée de Vogavecmoi ? 

Vogavecmoi est né de mon propre parcours initiatique à la plaisance. J’ai découvert la voile, et notamment la croisière à bord de voilier habitable à l’âge de 17 ans. J’habitais alors à Toulouse. Toulouse n’est pas Toulon, et quand vous vous découvrez une passion pour la navigation, la mer et les voiliers, vous vous y sentez seul et n’avez pas l’occasion de naviguer facilement.

J’ai donc appris à naviguer avec l’école de croisière à l’UCPA, passé mon permis bateau côtier et commencer à louer des voiliers en méditerranée pour partager avec mes amis ma passion pour la navigation. Etant étudiant, je trouvais les cours de voile ou la location de bateau très chers, ainsi n’ayant pas d’autres occasions de naviguer ne connaissant pas de propriétaires de voilier, et habitant loin de la mer, je pratiquais ma passion une ou deux semaines par an maximum.

Beaucoup d’années plus tard, mon réseau de passionnés de voile s’est agrandi, de sorte que j’ai connu des propriétaires de bateau me proposant de venir naviguer avec eux. C’est là que j’ai compris que l’isolation que j’avais ressenti en tant que jeune passionné de voile et de croisière était également partagée par de nombreux propriétaires de bateau.

Lorsque l’opportunité professionnelle s’est présentée pour moi, de lancer un site web communautaire, j’ai décidé qu’il permettrait de mettre en relation les passionnés de voile autour d’un service de bourse aux équipiers. En fait, j’ai créé le site que j’ai recherché en vain pendant 10 ans.

Aujourd’hui que représente Vogavecmoi pour les utilisateurs, tes partenaires et toi-même ?

Vogavecmoi aujourd’hui, c’est 7923 membres réunit en deux ans. Il s’agit d’un site où les utilisateurs doivent s’inscrire pour accéder aux informations qu’il contient (petites annonces de bourse aux équipiers, profils des membres avec leurs qualités humaines et maritime, photos…)

On peut donc dire, qu’on ne devient pas membre vogavecmoi par hasard.

Je pense que vogavecmoi est perçu différemment en fonction de ses catégories d’utilisateurs.

Les propriétaires de bateau, le perçoivent comme un service leur permettant de rencontrer des équipiers pour partager leur passion. 

Pour les équipiers ayant déjà navigué, il s’agit d’un site communautaire leur permettant de naviguer, quelque soit l’endroit où il se trouve de manière différente à ce que propose une école de voile, ou des bateaux de charter. Ainsi, vogavecmoi devient une façon de naviguer pas chère et très humaine qui permet de parfaire son expérience de la voile, ou d’une nouvelle zone de navigation.

Pour les futurs équipiers (ceux qui n’ont jamais navigué mais qui en rêve), vogavecmoi est une porte d’entrée à la plaisance. Après une première expérience, ils pourront soit devenir des plaisanciers passionnés et commencer un cursus classique (école de voile, permis, location ou achat) ou soit resté de simples passagers occasionnels.

Concernant les partenaires de vogavecmoi, ils sont divers (professionnels du nautisme ou associations), cependant tous souhaitent profiter de la popularité du site (13 000 visiteurs par mois) ou de sa newsletter (7400 plaisanciers cherchant des solutions de navigation) pour communiquer vers une audience ciblée.

Enfin, pour moi (-; , vogavecmoi est le plus beau projet professionnel que j’ai porté car il me permet d’allier deux de mes passions :

  • mettre les gens en relation
  • la navigation, la voile et le voyage.

Dans le futur, que va-t-il se passer sur Vogavecmoi ?

Dans le futur vogavecmoi, va élargir le champ d’application de la co-navigation, qu’elle a inventé, en l’étendant à toute les pratiques tendant à l’utilisation collective d’un bateau de plaisance : la colocation de bateau, la copropriété…

Merci Antoine. Je rappelle à nos lecteurs que le service est gratuit. Plus d’infos sur : www.vogavecmoi.com

  1. fr-blog-bemyboat a publié ce billet
Les commentaires de ce blog sont propulsés par Disqus